Le saviez-vous

Voici quelques informations pour prendre encore plus conscience de notre impact sur l’environnement. Vous souhaitez partager des informations complémentaires

Le gaspillage alimentaire … le saviez-vous ?

Faut-il manger moins de viande ?

L’élevage représente 60 % des émissions de GES de la chaîne alimentaire soit 18% des émissions totales. 30% des terres cultivables sont consacrées à l’élevage

8 à 15% de l’eau est utilisée pour l’élevage

A  quantité égale de calories, la viande de ruminants émettrait 40 fois plus de GES que la moyenne des productions végétales. Elle occuperait 88 fois plus de terres, exigerait 8 fois plus d’énergie. La consommation d’antibiotiques est 4x plus importante pour l’élevage que pour l’homme

L’impact de notre alimentation sur l’eau

Notre propre consommation de l’eau a un impact écologique. D’où ces nombreux gestes répétitifs (arrêter le robinet lors du brossage de dents ou d’une douche, chasse d’eau économique, arrosage à partir de récupérateur d’eau,..).

Cependant cet impact est faible comparé à celui de l’agriculture. Il faut plus de 15 000 litres d’eau pour produire 1kg de bœuf, 17000 litres pour 1kg de chocolat contre moins de 300 litres pour 1kg de pommes de terre ou 1kg de salades. Nos choix alimentaires a un impact direct sur la consommation d’eau.

Le saviez-vous : notre alimentation impacte le climat

En France, notre alimentation génère presque autant de Gaz à effet de serre (GES) que les transports ou les logements.

Pour produire les aliments, les transformer, les transporter et les stocker, nous utilisons de l’eau, de l’énergie et nous générons parfois des pollutions. Les impacts environnementaux de l’alimentation se répartissent sur l’ensemble de la chaîne alimentaire. C’est au moment de la production agricole que les effets négatifs sont les plus remarqués.

En France, les terres agricoles occupent plus de la moitié du territoire et produisent la majeure partie des aliments que nous consommons. 

Le saviez-vous … la pollution digitale

Si le numérique est devenu indispensable , l’impact sur l’environnement qui en découle n’est pas des moindres. Nous paronse ici de pollution numérique ou digitale.

La pollution issue de ces nouvelles technologies agit sur 2 axes : le fonctionnement du réseau et la fabrication des outils informatiques.

La pollution engendrée par le fonctionnement du réseau

16% de la consommation électrique mondiale découle du digital, et ce pourcentage augmentera de 50% en 2020. Si Internet était un pays il serait le 6ème plus gros consommateur d’énergie.

L’activité numérique est responsable de 2% des émissions de CO2 de la planète. Nous allons passer à 3 ou 4 % d’ici 2 ans maximum. Internet génère plus de CO2 que le secteur de l’aéronautique.